Mode

Goutte-d-or-tissu-africain-mode-guide.jpg

La goutte d’or est un territoire d’immigration constante depuis le milieu du 19ème siècle. La création artistique fait partie intégrante du quartier. La mode est un exemple de cette diversité artistique et l’une des principales activités économique de ce quartier. La mixité culturelle se retrouve dans les différentes créations textiles. Par exemple, si vous vous promenez dans les rues de la goutte d’or, vous pourrez trouver plusieurs petites chutes de tissus africain appelés Wax.

La rue la plus représentative de cette forme d’art est la Rue des gardes avec plusieurs boutiques de monde :

_DSC0134
Photographie: Cécile Martina

Les gouttes d’or de la mode et du design

logo_site
Source: site officiel

C’est une association de professionnels du textile et du design, leur site présente tous les créateurs de mode. Il existe une boutique rue des gardes

 Dominique Petris

IMG_1981-001_300
Source: site officiel Dominique Petris paris

Cette boutique des accessoires de mode fabriqués artisanalement; Elle propose divers produits, colliers, bracelets, sacs et bien d’autres.

5 rue des Gardes, 75018 Paris

Màrcia de Carvahllo

image (1)
Source: site officiel

C’est un atelier de créateurs de mode qui recycle des textiles pour leur donner une nouvelle vie.Par exemple, les créateurs récupèrent des chaussettes orphelines pour en faire des pelotes de laine, ou bien des chutes de tissus pour créer de nouveaux vêtements.

La goutte d’or est aussi un quartier formateur. Il abrite en effet des écoles liées à l’univers de la mode.

L’école de la maille de paris

image
Logo l’école de la maille de Paris     Source: site internet officiel.

Cette école fut fondée en 2011 par Véronique Dupérier, styliste et enseignante.

L’école de la maille est une formation sur les métiers de la maille en relation avec l’histoire de l’art. Elle propose une formation en trois ans.

51 rue des poissonniers, 75018 Paris

Rue Stephenson, vous pouvez également trouver plusieurs petites boutiques de création de vêtement, notamment la boutique « Au bonheur des dames » un petit clin d’œil  au roman d’Emile Zola.

Pour la petite anecdote un artiste de ce quartier a peint des portraits sur des toiles de wax : Arthur Eveno.

Arthur Eveno, In-habitants, 2004-2009
Arthur Eveno, Serie habitants 2004-2009. Source: Cargocollective.
Publicités