Jardins et espaces verts

_DSC0062

Au cœur de la Goutte d’Or, à toute heure, venez prendre un bol d’air en toute sérénité. Dans tout le quartier, vous trouverez des squares pour vous détendre ou vous amuser avec vos enfants.

Vous trouverez également des jardins partagés, lieux de de rassemblement qui permettent de récolter des fruits et légumes tout au long de l’année, résultat d’un travail d’équipe animé par les associations du quartier.


Squares

Square Léon 

Du nom d’un ancien propriétaire des lieux, le square Léon s’étend à l’emplacement des Cinq Moulins à plâtre du XVIII et XIXe siècle, eux-mêmes situés sur un vignoble d’où était créé le fameux vin blanc du quartier. Au fil des années, le quartier s’est urbanisé, le square actuel étant réduit à un passage. En 1973, les bâtiments détruits laissent place à un terrain qui sera réaménagé à plusieurs reprises jusqu’à sa dernière rénovation en 2007. Dans cet espace de plus de 6000m², es locaux apprécient les équipements mis en place : une aire de jeux, un terrain de foot, des tables de ping pong et de jeu de dames entourés d’une végétation luxuriante venant des quatre coins du monde (palmier de chanvre de Chine, Tulipier d’Amérique, Olivier de Bohème de Russie, arbre de Judée de Palestine etc.).

20 rue des Gardes. Ouvert en semaine de 08h30 à 23h30. Site Web.

Square Alain Bashung  

_DSC0043  _DSC0045 (2)

Inauguré en 2012, le Square Alain Bashung est un hommage au chanteur ayant habité le quartier et ayant été très impliqué dans la vie associative de celui-ci. Alliant une conception ingénieuse et une composition originale, il propose trois milieux différents (forestier, sec et humide), une rivière sèche, une aire de jeux, des tables d’échecs ainsi qu’un verger, un des multiples jardins partagés gérés par l’association Goutte Verte. Idéalement placé au cœur du quartier, il permet aux parents et aux enfants de se retrouver dans un lieu agréable aux arbres provenant des quatre coins du monde (Catapla des États-Unis, Chêne liège du Portugal ou Lila de Perse d’Iran).

16 rue de Jessaint. Ouvert en semaine de 08h30 à 20h30 et le week-end de 9h à 20h30. Site Web.

_DSC0052

Square Saint-Bernard – Saïd Bouziri

Situé face à l’église Saint-Bernard, le nom du square rend hommage au militant des droits de l’Homme tunisien Saïd Bouziri (1947-2009) qui a vécu dans l’arrondissement. Les promeneurs pourront se balader parmi les massifs fleuris et découvrir des rosiers, des orangers du Mexique, des symphorines ou encore de grands tilleuls. Une aire de jeux entourée de quelques bancs à l’ombre, le retentissement de la cloche de l’église, l’ambiance paisible du parc en ferait oublier que nous sommes dans la capitale !

16 rue Affre. Ouvert en semaine de 08h30 à 20h30 et le week-end de 9h à 20h30. Site Web.


Jardins

Le Jardin de l’Univert

Situé au cœur du quartier, ce jardin géré par l’association Jardin de L’Univert et Halage est un projet de solidarité envers les habitants du quartier. Niché derrière les bâtiments, et donc peu visible depuis la rue, le jardin se présente comme un espace de rencontre, de découvertes, d’implication, de sensibilisation et d’embellissement.

35 rue Polonceau. Ouvert le lundi de 13h45 à 17h45, mardi de 9h15 à 12h15, mercredi de 13h45 à 17h45, jeudi de 9h15 à 12h15 et de 13h45 à 17h45 et vendredi de 9h15 à 12h15. Site Web.

Le Bois Dormoy

Aux frontières Est du quartier, de l’autre côté des rails, entre deux bâtiments se situe le bois Dormoy. Initiative de l’association du même nom, ce petit bois sauvage ayant pris place sur une ancienne friche se présente comme un poumon vert proposant une biodiversité exceptionnelle, un jardin partagé, des événements etc. Ayant échappé de peu à la destruction, le bois Dormoy a récemment été classé comme Espace Vert Protégé, il sera alors encore possible de découvrir cet espace naturel et d’y rencontrer les locaux.

2bis cité de la Chapelle. Ouvert le dimanche de 15h à 19h, et quand un membre de l’association y est présent. Site Web.

Le Jardin mobile de la Goutte Verte

Cette parcelle associative,  après de nombreux déménagements, s’est installée rue Cavé en 2011. Espace en friche accordé provisoirement, le jardin porte bien son nom de Jardin Mobile. Dans cet havre vert sont organisés régulièrement des événements et rencontres, n’hésitez pas à vous y rendre à cette occasion !

4 rue Cavé. Ouvert le dimanche en hiver de 14h30 à 16h, et en été de 15h à 18h, et quand un membre de l’association y est présent. Site Web.

Jardin du 122 rue des Poissonniers

Ce jardin aux pieds des nouveaux logements contemporains se situe à l’ancien emplacement d’ateliers de la SNCF. Il propose de grandes pelouses, des bancs ombragés par les arbres, des fleurs colorées et une aire de jeux pour les tout petits.

122 rue des Poissonniers. Ouvert tous les jours de 8h (semaine) ou 9h (week-end) à 17h-20h30 selon la période de l’année. Site Web.


Arbres

En plus de ceux présents dans les squares et parcs, certains arbres majestueux peuplent les rues de la Goutte d’Or. Dans le quartier ont été plantés de nombreux arbres de différentes origines, à l’image de la diversité de la population locale.

_DSC0023.JPGMagniolias Grandiflora, rue Saint-Bruno : leur nom fait référence à Pierre Magnol, directeur du jardin botanique de Montpellier. La rue a été réaménagée en 2006, et une dizaine de magnolias ont été plantés, leurs pieds ont été agrémentés plus tard de mini-jardins, à l’initiative d’un collectif d’habitants du quartier.

Platanes, pointe de la rue Polonceau et de la rue de la Goutte d’Or : poussant sur tout type de sol, le platane a été massivement planté dans la capital au cours du XIXe siècle. Ceux de la rue de la Goutte d’Or sont une hybridation entre le platane oriental et occidental, et se plaisent à ombrager les bancs de bois lors des journées ensoleillées.
_DSC0160Févier, place Louis Baillot rue Ordener / rue Emile Duployé : installés sur la petite place face à la fresque rue Ordener, ces féviers au feuillage dorés surplombent les bancs autour desquels s’installent ponctuellement des animations.

Noisetiers de Bizance, partie sud de la rue des gardes : peu fragiles et résistant à l’air parisien, de nombreux noisetiers de Bizance ornent les rues de Paris. De petites noisettes comestibles et parfumées poussent dessus,  et attirent volatiles et écureuils gourmands.

Micocoulier de Provence, pointe rue de la Goutte d’Or et rue de la Charbonniere : originaire de la Provence française, le Micocoulier est peu répandu en île-de-France. Il arbore un feuillage abondant du printemps jusqu’à la fin de l’automne, et des fruits ressemblant à des petites cerises vertes poussent en été, attirant les oiseaux qui en sont friands.

_DSC0142Chênes verts, pointe rue de Suez et rue de Panama : répandus en Méditerranée, il sont de plus en plus plantés dans les rues de Paris. Ces arbres au feuillage persistant donnent en automne des glands (comestibles) qui ont un goût similaire à la châtaigne. Cependant, il y a peu de chance que vous en trouviez, les volatiles en raffolant !

Si le sujet vous intéresse, nous vous invitons à consulter la carte des arbres du quartier réalisée par Goutte d’Or et vous.

Publicités